Monthly Archives: octobre, 2015

« The Fat White Family », Quand le garage du voisin fait du bruit.

Sans-titre-1

 

Vous avez aujourd’hui envie de vous rebeller, de râler contre ces artistes trop aseptisés qui passent à la radio, j’ai ce qu’il vous faut. Je vous présente ici-même Champagne Holocaust, une production dissonante, déglinguée, et certainement désinvolte. Cet album est le premier du groupe, il faut toutefois préciser que les six membres le composant ne sont eux pas à leur début.

The Fat White Family puise sans aucun doute leur inspiration dans un vieux Rock garage US, une Amérique profonde en contradiction avec son temps. Les guitares sont saturées, mal accordées et accompagnent un chant oscillant entre nonchalance et lamentation bruyante. Les textes vulgaires et abrasifs m’invitent  à rentrer dans leur protestation. Je suis absorbé par leur rythmique. Je prends plaisir à les rejoindre dans leur impertinence, je me sens un peu comme avec une bande de vieux copains avec qui on fait des blagues de mauvais goût.

Champagne holocaust est une construction musicale étrange, il y a quelque chose de rouillé dans son ambiance, et on s’étonne que tout tienne encore debout. On y voit un vieux tracteur abandonné dans les grandes plaines, cerné de champs en friche. Une machine qui s’oxyde jaunit avec le temps mais pour peu qu’on la croie hors d’usage, elle se remet en marche crachant sa fumée noire dans un orage de bruits métalliques ; prête à retourner la terre.

Cet album est une expérience agréable pour changer d’air, relâcher ses ressentiments enfouis en bougeant la tête verticalement.

 

*The Fat white Family sera en concert le 13 novembre 2015 à la cigale (festival les inrocks).

Copyright © 2017. Powered by WordPress & Romangie Theme.