Monthly Archives: août, 2015

« The hot sardines », quand la boite à sardines retrouve ses lettres de noblesse.

tortue

Vous avez toujours eu l’envie de faire un tour dans un pub de l’entre-deux guerres mais pour votre plus grand malheur vous n’avez jamais eu Christopher Lloyd comme voisin pour vous aider.
Eurêka !! Vous venez juste de trouver une alternative.

Je suis tombé amoureux de l’atmosphère qui se dégage de cet album. Le fait que ce soit un live contribue à une immersion complète et instantanée,  et contrairement à mes aprioris la qualité de l’enregistrement est remarquable. On est pris pas les réactions du public, son enthousiasme, ses envies. On est capturé par cette ambiance feutrée, enrobée dans un halo de fumée. Bien que seul sur mon canapé, je me suis senti en plein concert avec l’envie de siroter une pression tenue au creux de ma main.

Pour en venir au cœur du sujet, the « hot sardines » c’est une chanteuse accompagnée par une formation de quatre musiciens (bien qu’ils sont plus nombreux pour ce live). Ces new-yorkais font tout le nécessaire pour nous transmettre leurs sonorités hot-jazz des années 30-40, remède remarquable contre toutes Grandes Dépressions. La voix pose presque instantanément une proximité conviviale, voire amicale avec nos oreilles. Elle nous interpelle (parfois même en français), nous ensorcelle avec ses sentiments et ses histoires de cœur.

Si le temps d’un album vous vous sentez de faire partie d’un tout, de partager l’effervescence d’un concert, alors ne laissez pas la place au doute, foncez.

Copyright © 2017. Powered by WordPress & Romangie Theme.